Il est plus que primordial de se rendre chez un médecin avant de réaliser une opération septorhinoplastie. En effet, cela vous permettra de déterminer le processus à réaliser pour la réalisation de l’opération. À cet effet, un bon spécialiste vous donnera un aperçu de l’opération par le biais d’une photographie, afin que vous sachez à l’avance le type d’opération que vous allez subir. Ainsi, il vous faudra en tout deux visites qui seront d’ordre médicales et sociales. De même, il peut également s’agir d’une sorte d’entente entre les deux parties concernant la caisse de sécurité sociale. Il est bon de noter que cette dernière peut se charger des déformations esthétiques et fonctionnelles post traumatiques. À cela, la septorhinoplastie est le type d’opération qui est la plus réalisée chez les jeunes patients ou les personnes ayant terminées la période de l’adolescence.

La septorhinoplastie avec la méthode de COOTLE

La septorhinoplastie peut être réalisée selon la méthode de COOTLE qui est une opération spécialisée aux ORL américains. Elle consiste à enfoncer la bosse ostéocartilagineuse de profil. À cet effet, elle est une méthode par voie dissimulée endonasale. Cependant, ce type d’intervention est souvent utilisé face à un nez dévié et bossu ou bien face à une première opération du nez.

L’intervention de RETHI et la septorhinoplastie

L’intervention de RETHI se diffère quant à elle de sa méthode d’intervention qui se pratique de façon externe. Elle requiert une incision cutanée qui s’effectue à travers la columelle, afin de relever la peau du nez. Aussi, elle se fait à ciel ouvert et s’effectue pour des problèmes du nez de fentes faciales. L’intervention de RETHI est le plus souvent utilisée pour une chirurgie de seconde main ou pour des patients qui requièrent des greffes cartilagineuses ou osseuses.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.